in

Elle crée un classement des artistes de hip-hop les plus misogynes

Une journaliste a élaboré un site et une infographie traitant de la misogynie dans le hip-hop. Qui sont les artistes les plus virulents?

Ce n’est pas nouveau, les paroles misogynes dans les morceaux de hip-hop existent, et même si cela peut apparaitre dans d’autres styles musicaux, le rap détient la palme. Une journaliste américaine de The Guardian, Mehan Jayasuriya, également membre du département informatique de l’université de New York, a tenté d’en savoir plus sur ce phénomène. Elle a élaboré cette année le site internet Hip-Hop Misogyny Stats.

« Personnellement, j’écoute beaucoup de hip-hop, une grande partie de ma motivation pour ce projet a été de tenter de quantifier ma propre exposition à cette misogynie désinvolte présente dans la musique », explique Mehan Jayasuriya.

Le site qu’elle a créé a pour but de quantifier l’utilisation de certains termes peu glorieux envers les femmes, tels que « Bitch », « Pussy » et « Ho » (« Salope », « Chatte » et « Pute »). Pour arriver à des résultats, Mehan Jayasuriya a repris l’analyse des paroles des 20 chansons les plus populaires de chaque artiste disponible sur le site Rap Genius.

Capture d’écran 2015-11-18 à 00.05.24
Credit: Hip-Hop Misogyny Stats.

Côté classement, le « champion » est Lil B, avec 239 références au mot « bitch », 13 pour « pussy » et 38 pour « ho » (pour un total de 290 mots misogynes en 20 morceaux). Suivent les rappeurs Too SHort, Ying Yang Twins ou encore Dr Dre, Nicki Minaj, Lil Wayne…

Voici le classement complet ICI.

Sources : TsugiExclaim