in

Cuba : Les pêcheurs utilisent la technique de la »pêche à la capote » !

Il existe la pêche à la ligne, la pêche à la cuillère, la pêche à la mouche, mais à Cuba, on pratique la pêche au préservatif ! Non ce n’est pas une blague et les pêcheurs locaux ne le font pas par plaisir, mais pas contrainte. Afin de préserver leur ressource, ces derniers ont développé une technique très au point.

Évidemment, l’expression « pêcher à la capote » peut prêter à sourire et les questions les plus tordues peuvent fuser telles que « s’agit-il de préservatifs pleins ? ». Stop ! Nous allons déjà trop loin. En réalité, il s’agit d’une technique très ingénieuse mise au point par des pêcheurs cubains qui ont voulu sauver leur activité et ça marche !

Utiliser l’un des meilleurs moyens de contraception humaine pour pêcher du poisson, quelle idée saugrenue ! Et pourtant, selon le pêcheur local Alex Romero interrogé par le site Oddity Central, la technique est très sérieuse :

« Les Cubains montrent toujours de l’ingéniosité pour trouver des solutions peu coûteuses à un problème », indique-t-il.

En réalité, les préservatifs sont utilisés tels des ballons et s’avèrent bien plus résistants que des ballons de baudruche en supportant les appâts sur de longues lignes. Ceci leur permet alors d’atteindre des distances dépassant les 250 mètres dans l’eau. Si Alex Romero évoque un problème, c’est parce que les pêcheurs n’ont trouvé que cette solution pour contrer une mesure gouvernementale restrictive.

Cette dernière n’a d’ailleurs rien à voir avec la pêche. En effet, les autorités cubaines surveillent de près l’acquisition de bateaux afin de limiter l’immigration illégale vers les États-Unis qui se trouvent à proximité.

Ainsi, une partie des pêcheurs cubains ne quitte plus le rivage pour pécher et les préservatifs leur permettent de capturer certains poissons coûteux comme le vivaneau, le barracuda ou encore le tarpon. Bonne pêche !

fishing-with-condoms-600x400

Sources : Oddity Central – UberGizmo