in

Les dix pays qui voient le plus leur population diminuer

Selon les chiffres de l’Insee, en 2014, le monde comptait 7,2 milliards de personnes et en 2050, il en comptera plus de 9,5 milliards. Une augmentation rapide et significative qui inquiète. Pourtant, malgré cet accroissement, de nombreux pays voient leur population diminuer. Voici les 10 pays qui se « vident » le plus, avec des chiffres qui datent de 2014.

10 — La Croatie : -0,5 %

En l’espace d’une seule année, le nombre de naissances à fortement baissé, avec 0,9 % de nouveau-nés en moins en 2014 par rapport à l’année 2013.

9 — L’Espagne : -0,5 %

Bien que notre voisin espagnol continue d’accueillir de nouveaux résidents, notamment des séniors d’autres pays européens, l’Espagne a tout de même perdu 0,5 % de sa population entre 2013 et 2014.

8 — La Serbie : -0,5 %

Forte baisse des naissances en Serbie ce qui provoque un vieillissement significatif de sa population, dont presque 25 % a plus de 60 ans à ce jour. L’âge moyen en Serbie en 1990 était de 30,9 ans, il est aujourd’hui de 40,6 ans.

7 — La Bulgarie : -0,5 %

Corruption, économie noire, fraude fiscale, entre autres, sont autant de points noirs qui gangrènent le marché du travail en Bulgarie. Les habitants quittent alors de plus en plus la pays pour trouver du travail ailleurs, notamment en Allemagne. Les naissances aussi ont fortement diminué dans ce pays de la péninsule balkanique.

6 — Les Îles Vierges : -0,5 %

Les raisons de la baisse de la population aux Îles Vierges sont « classiques » : diminution des naissances, migration et espérance de vie plus longue. Mais à ces raisons il faut ajouter le fort taux de criminalité. En effet, une étude de « Map of Violence » révèle que les meurtres y sont très nombreux.

5 — Le Portugal : -0,6 %

La crise a touché le Portugal de plein fouet, et les conséquences qui vont avec s’en font désormais ressentir. Baisse du taux de naissances, mais aussi un nombre de décès supérieur à celui des naissances a même poussé certains élus locaux à proposer 5 000 € par bébé aux jeunes parents.

4 — La Grèce : -0,6 %

La violente crise qui touche la Grèce a poussé de nombreux Grecs à quitter le pays pour trouver du travail ailleurs. Le pays a tellement perdu en prospérité que son PIB a diminué d’environ un quart depuis le début de la crise.

3 — La Lituanie : -1 %

Le pays avait accueilli de nombreux Russes à l’époque de l’Union Soviétique, mais ceux-ci sont retournés en Russie. À ceci il faut ajouter que la Lituanie est le pays de l’Union Européenne qui connaît le plus fort taux de suicide.

2— La Lettonie : -1,1 %

Même situation en Lettonie qu’en Lituanie, avec une population lettone qui a diminué de quasiment un quart depuis 1990. Les Russes sont retournés en Russie et les femmes lettones ont de moins en moins d’enfants. C’est d’ailleurs le pays européen qui connaît le taux de naissances le plus bas, et la répartition entre les femmes et les hommes y est inégale : pour 100 femmes, il n’y a que 85 hommes.

1 — Porto Rico : -1,3 %

L’île caraïbe n’est pas un état indépendant, mais une région autonome des États-Unis. Porto Rico est aujourd’hui extrêmement endetté et pour la première fois dans son histoire, il est en défaut de paiement et dans l’incapacité de rembourser sa dette. Le fait qu’il ne soit pas un état indépendant l’empêche d’obtenir de l’aide de la part d’organismes tels que le FMI. Les Portoricains quittent de plus en plus le pays qui n’est plus en mesure d’offrir du travail.

Sources : Insee, Forum Économique Mondial