in

Donald Trump président : Retour sur ses déclarations les plus horrifiantes !

Le nouveau président des États-Unis qui entrera à la Maison-Blanche en janvier 2017 a lancé ces derniers temps un nombre incalculable de déclarations-chocs qui ont fait parfois très mal. Certaines font d’ailleurs partie intégrante de son programme et font office de promesses électorales.

Ça y est, nous y sommes : ce moment redouté par beaucoup est finalement arrivé. Aujourd’hui, le 9 octobre 2016, le controversé républicain Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis devant la démocrate Hillary Clinton qui n’était pas un choix très attrayant non plus, il faut le dire. L’impopularité et les parts d’ombre concernant Hillary Clinton auront malheureusement fait en sorte de ne pas mettre quelqu’un de plus « séduisant » pour faire face à cet homme. Si l’élection de Barrack Obama en 2008 (réélu en 2012) avait été vécue comme un bond en avant, celle de Donald Trump est perçue comme un recul certain.

Avant de rappeler ses pires déclarations, il faut savoir que Donald Trump est à la base, un homme d’affaires milliardaire et non un homme politique. Les plus tatillons diront « oui, mais ça change ! » et d’autres rétorqueront « oui, mais est-ce mieux pour autant ? ». Capitaliste ultralibéral plus que convaincu, ce magnat de l’immobilier a construit son immense fortune sur des bâtiments prestigieux qui portent généralement son nom tels que la Trump World Tower (New York), la Trump Tower (Chicago), le Trump Palace Condominiums (New York), le Trump Las Vegas ou encore le Trump Taj Mahal à Atlantic City qui a fermé ses portes en septembre 2016. D’ailleurs, on doit à Donald Trump une grande partie du déclin de cette ville réputée pour être le Las Vegas de la côte est.

Donald Trump incarne le rêve américain pour beaucoup, mais d’autres s’inquiètent de l’impact de ses futures actions sur la société américaine ainsi que sur l’échiquier géopolitique mondial avec tout ce que cela implique. Ses multiples déclarations ne laissent en rien penser que la situation mondiale connaîtra un meilleur sort sous son « règne ».

Voici quelques-unes de ses invectives les plus inquiétantes

  • « Quand quelqu’un vous attaque, ripostez. Soyez brutal, soyez féroce. » Cela en dit long sur le personnage, vous ne trouvez pas ? Belligérance, quand tu nous tiens !
  • « Quand le Mexique nous envoie ces gens [les immigrés mexicains, NDLR], ils n’envoient pas les meilleurs d’entre eux. Ils apportent des drogues. Ils apportent le crime. Ce sont des violeurs. » Donald Trump se sert de cette affirmation pour justifier l’érection d’un mur le long de la frontière avec le Mexique.
  • « Je dirais que Poutine est un homme plus sympathique que moi. » Eh oui, ces deux-là s’envoient quelques fleurs… Vladimir Poutine dit de son côté que Donald Trump était un personnage « haut en couleur ».
  • « Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois dans le but de rendre l’industrie américaine non compétitive. », preuve de la haine qu’il voue à la Chine et de son climato-scepticisme exacerbé.
  • « Je préviens les gens qui viennent ici de Syrie, parmi cette vague d’immigration massive, que si je gagne [l’élection présidentielle, ndrl], ils devront retourner chez eux ! » indiquant clairement sa position face aux réfugiés, à savoir rejet et intolérance ainsi qu’un sévère manque de compassion.
  • « Moi, Donald Trump, appelle à l’arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux États-Unis jusqu’à ce que les élus de notre pays comprennent ce qui se passe », une déclaration faite après les attentats de San Bernardino. Celle-ci prouve sa méconnaissance de l’Islam et son manque de discernement entre la pratique normale d’une religion et le radicalisme ou fanatisme religieux.
  • « La réponse est oui, il faut une forme de punition [contre l’avortement] », ainsi, selon lui, il ne s’agit même plus d’interdire l’avortement, mais de le punir !

Les déclarations de Donald Trump, qui ne se limitent malheureusement pas à celles citées ci-avant, ont de quoi faire peur et l’avenir nous dira si le 45e président des États-Unis aura été la pire catastrophe politique américaine et mondiale depuis des siècles.

A suivre : les cinq dates importantes à venir avant l’investiture de Donald Trump.

Sources : France InfoL’ObsHuffingtonPostLes InrocksLe Figaro