in

Espagne : il ouvre un bar à la gloire de la Corée du Nord !

La Corée du Nord est le pays le plus isolé du monde, que ce soit économiquement ou géopolitiquement. Et pourtant, ce pays a un petit allié en Europe, incarné par un bar qui lui est dédié, situé dans la ville de Tarragone, en Catalogne (Espagne). Voici le Pyongyang Café !

« La Corée du Nord est la grande inconnue du monde. Les médias manipulent les informations et mentent en permanence sur elle » explique Alejandro Cao de Benos, président de l’Association d’amitié avec la Corée.

L’homme est également le propriétaire du Pyongyang Café, un bar dédié à la gloire de la Corée du Nord, ouvert à la mi-juillet 2016. Selon lui, il s’agit du seul bar en occident consacré à ce pays. En effet, il y en avait un autre qui avait ouvert à Amsterdam en 2012, mais ce dernier a rapidement fermé ses portes.

Le bar est plutôt moderne dans sa décoration, et l’ambiance est à des années-lumière des standards asiatiques. Ici, le rouge et bleu domine, en témoigne le drapeau de la Corée du Nord peint sur le mur où est présent le bar. Les affiches de propagande proviennent directement de la capitale Pyongyang et sont également présentes des traductions en espagnol d’écrits de membres de la dynastie Kim, à la tête de la Corée du Nord depuis 1948.

capture 2016-08-17 à 17.14.04

Outre l’ambiance, le bar sert des thés coréens typiques, mais également différentes bières asiatiques. Cependant, Alejandro Cao de Benos n’a pas vraiment ouvert ce bar pour partager des avis culinaires. En effet, l’homme est vraiment pro-Corée du Nord et indique avoir eu cette idée pour « casser tous ces mythes, cette manipulation. Et comme beaucoup de gens ne peuvent pas aller en Corée parce que c’est loin et difficile, ils peuvent venir à notre café. »

Alejandro Cao de Benos est titulaire d’un titre honorifique depuis 2002 : délégué spécial de la Corée du Nord pour les relations culturelles avec l’étranger. Seul représentant occidental du régime des Kim, l’intéressé apparait régulièrement dans les médias pour faire entendre sa voix.

« L’accès à l’alimentation, au logement ou au travail est bien mieux garanti en Corée du Nord que dans n’importe quel pays capitaliste. Ce sont les vrais droits de l’Homme auxquels nous croyons » explique-t-il.

capture 2016-08-17 à 17.14.12

La Corée du Nord est constamment prise à partie pour ses frasques et autres provocations, ainsi que son programme nucléaire et les fortes suspicions de violations des droits de l’homme. Cependant, Alejandro Cao de Benos n’y croit pas et pense qu’il s’agit d’une manipulation destinée à s’en prendre à un régime qui refuse une certaine soumission à l’occident mené par les États-Unis. Il fustige notamment les rapports sur la situation de la Corée du Nord, qui n’ont aucune valeur selon lui, puisque seulement basés sur des témoignages de réfugiés.

À lire également :

Sources : France24Metro Belgique