in

États-Unis : un internaute accusé de « trolling » a été condamné !

Ce n’est pas une nouveauté, Internet est truffé de trolls. Ceux-ci interviennent parfois à travers des messages sur des forums pour générer des polémiques de toutes sortes. Aux États-Unis, une famille a gagné un jugement civil contre une personne coupable de trolling. Une histoire surprenante !

Semer le trouble par le trolling, un acte qui pourrait être plus souvent puni par la loi comme en témoigne cette affaire rapportée par le Washington Post le 3 novembre 2016. La famille Moreno vivant dans l’État de Virginie vient de gagner un procès à hauteur de 1,4 million de dollars.

William Moreno, 32 ans, le fils de la famille, est atteint d’autisme et de profonde dépression. Et depuis déjà six ans, ce dernier avait trouvé un forum auquel il contribuait. Cette plateforme, à savoir The Fairfax Underground, représentait pour lui une échappatoire sociale lui apportant un réconfort dont il avait visiblement besoin.

Ce forum est d’ailleurs connu pour être régulièrement trollé sur des sujets sensibles comme la pédophilie ou encore les attentats du 11 septembre 2001. Un utilisateur en particulier, en la personne de Michael Josef, s’est véritablement lâché en ligne sur la famille Moreno.

Cependant, ce problème avait largement dépassé le cadre du Web puisque selon William Moreno, l’accusé Michael Josef était entré par effraction dans le domicile familial, causant une inondation dans le sous-sol. Pire encore, l’individu malfaisant a faussement accusé le jeune Moreno d’avoir harcelé et agressé une jeune fille en ligne, ce qui a conduit à une intervention du SWAT (une unité spéciale de la police) à son domicile.

Cet acharnement contre le fils Moreno a poussé ce dernier à vouloir mettre fin à ses jours. Michael a donc été logiquement accusé puis déclaré coupable de harcèlement, de diffamation ainsi que d’avoir volontairement causé une détresse émotionnelle. La peine prononcée est une amende de 1,4 million de dollars que la famille ne pense pas pouvoir recevoir dans son intégralité.

« J’espère qu’il a appris quelque chose », déclarait William Moreno.

Reste que les Moreno espèrent que cette histoire puisse sensibiliser les internautes à propos du fait que le trolling peut aller très loin dans l’escalade des événements et parfois conduire à un décès.

Sources : The Washington PostUberGizmo