in

Gaspillage alimentaire : une appli pour racheter les invendus périssables

Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire tout en mangeant pour pas cher, un groupe d’amis français a lancé une application qui met en relation les commerçants et leurs clients afin de revendre les produits périssables non écoulés dans la journée.

Chaque année en France, la grande distribution gaspille 2,3 millions de tonnes de nourriture et les restaurants, 1,6 million de tonnes. Si des solutions ont été mises en place comme le doggy bag devenu obligatoire dans les restaurants, ou encore l’interdiction de jeter les invendus alimentaires dans la grande distribution, les problèmes ne sont pas réglés et la lutte continue. Alors pour contribuer à ne plus gâcher, un groupe de Français expatriés au Danemark a créé il y a six mois une application où les consommateurs peuvent voir les invendus des commerces pour les racheter à petit prix.

Cette application, c’est Too Good To Go (cliquez sur le lien pour la télécharger). « Je travaillais alors comme ingénieure pour un grand groupe de l’alimentaire. J’étais lassée de bosser dans une entreprise qui n’ait pas de sens. J’ai décidé de quitter mon travail et de me consacrer au lancement de l’appli » explique Lucie Basch, 24 ans, une des membres de l’équipe. Lancée officiellement le 31 mai dernier en France, l’appli Too Good To Go a récolté plus de 180 000 téléchargements dans les six premiers mois au Danemark et en Allemagne.

Capture d’écran 2016-06-17 à 16.20.56

Une fois sur l’application, c’est d’un rapide coup d’œil que l’on peut voir les portions disponibles dans son secteur ainsi que les horaires de passage possibles. Une fois nos courses payées, il suffit de se rendre chez le commerçant pour récupérer ses produits. Seule une commission fixe d’un euro est appliquée par la société pour pouvoir être financée. « Tout le monde est gagnant, car pour le commerçant, c’est de l’argent qui aurait été perdu et pour le consommateur, l’assurance de manger des produits de qualité à petits prix« , explique Lucie.

Pour le moment fonctionnelle à Paris et à Lille, le réseau devrait s’étendre à toute la France dans les prochains mois, mais aussi en Suisse, en Italie, en Autriche et en Suède. Il s’agira également d’inclure dans ce nouveau réseau de distribution les hôtels, les cantines et les événements ponctuels comme les festivals ou les salons.

Source : toogoodtogo