in

Des compléments alimentaires pour les consommateurs de fast-food ?

Il y a peu, une boutique d’un nouveau genre est apparue à Tokyo. Cette dernière, aux allures de pharmacie, est destinée à fournir une aide particulière aux personnes ayant consommé des aliments issus d’un restaurant de fast-food.

Cette boutique éphémère a été baptisée Fast food Aid, ouverte au début du mois de mai 2016 dans le quartier de Harajuku de Tokyo. À première vue, cette boutique s’apparente à une pharmacie, en témoigne le décor composé d’une croix orange et une vitrine pleine de médicaments. En réalité, cette boutique est au cœur d’une campagne de publicité intelligente.

Pendant une semaine, Fast food Aid fournissait gratuitement des compléments alimentaires a quiconque avait consommé de la malbouffe par exemple des pizzas, hamburgers ou encore du poulet frit. Sur simple présentation d’un ticket de caisse prouvant l’achat de fast-food, l’établissement offrait aux intéressés des boites contenant des vitamines et des nutriments. Ces boites portaient différentes mentions qui sont en réalité les noms des aliments consommés par les personnes.

L’objectif d’une telle campagne est de sensibiliser la population aux risques liés à la consommation d’aliments provenant de la restauration rapide. Cependant, ce qui est le plus surprenant dans cette campagne, c’est qu’elle a été organisée par une enseigne locale de fast-food du nom de Dontonburi. Cette enseigne ne propose pas d’hamburgers ou de pizzas, ses spécialités étant plutôt les okonomiyaki et monjayaki, des plats locaux qui peuvent s’apparenter à un genre de pancakes. Ces derniers sont réputés comme étant sains puisqu’ils contiennent généralement des légumes frais.

En théorie donc, ces plats seraient plus sains que les fast-food classiques, ce qui rendrait légitime l’action de l’enseigne Dontonburi. Néanmoins, les okonomiyaki sont par exemple servis accompagnés de mayonnaise et autres sauces dont la teneur en gras et en sucre pourrait faire peur. Ainsi, ces plats seraient moins mauvais pour la santé mais ce côté « sain » clairement revendiqué dans la campagne de publicité serait donc à sérieusement relativiser.

Voici une série de clichés la boutique Fast Food Aid :

14

04

03

06

09

Sources : Nippon ConnectionPiweeDezeen

Crédit photos : Fast Food Aid