in

Les micronations ont leur propre micro sommet, c’était le 11 avril dernier !

Un sommet a dernièrement eu lieu au Canada, regroupant une douzaine de micronations. Le MicroCon 2015 a été organisée et aceuillie par l’une de ces micronations : la République de Molossia, un mini-territoire officieux situé dans le Nevada !

Les micronations sont des entités autoproclamées, portées chaque fois par un petit groupe d’individus revendiquant un statut de nation indépendante. Ces entités, bien que tolérées, ne sont généralement pas reconnues par les nations officielles et les organismes internationaux. Elle peuvent notamment éditer leur propre monnaie, drapeau ou encore passeport pour leur « citoyens ». Leurs revendications sont parfois farfelues, portées par l’humour et l’ironie mais peuvent être très sérieuses et avancer des arguments qui peuvent être valables. Elles peuvent avoir une vocation utopique, contestataire ou encore encourager le tourisme. On peut le dire, il y a vraiment de tout et n’importe quoi dans les raisons de l’existence de ces entités politiques.

En 2014, on estime à près de 400 le nombre de ces micronations. On se souvient de cet américain ayant revendiqué pour sa fille le territoire de Bir-Tawil (entre l’Égypte et le Soudan), n’appartenant juridiquement à aucun état. CitizenPost y avait consacré un article en juillet 2014 intitulé « Un américain couronne sa fille et revendique un territoire en Afrique ! ».

Cependant, il ne s’agit pas de la dernière tentative de proclamation d’une telle entité. En effet, la République libre de Liberland administre un territoire de 7km² située à la frontière serbo-croate et contrôlé par aucun des deux états. Le Liberland à été proclamé le 13 avril 2015 par un groupe de citoyens tchèques dont la a devise est « Vivre et laisser vivre ».

Croatia_Serbia_border_Backa_Baranja.svg
Carte République libre de Liberland (Siga). En jaune, territoires disputés entre la Serbie et la Croatie, sous contrôle serbe ; en vert, territoires revendiqués ni par la Croate ni par la Serbie, de fait sous contrôle croate.

Ce 11 April 2015, le sommet MicroCon 2015 a été organisé dans la ville d’Anaheim au Canada. Ainsi, présidents, rois et ducs se sont réunis dans le but d’échanger des idées, partager les rêves et espérances de chaque micronation par le biais de conférences et autres activités.

Cet événement existe sous l’impulsion de Kevin Baugh, président de la République de Molossia. Cette « république » créée en 1977 est basée sur l’humour. En effet, elle est considérée par son fondateur comme une « république bananière dictatoriale » et son territoire est incarné par… un terrain où se trouve une petite maison, près de la ville de Dayton dans l’état du Nevada, Etats-Unis. En 1988, la micronation construit une voie ferrée et crée une compagnie de téléphonie. Aujourd’hui sa « population » est de 5 habitants (Kevin Baugh et sa famille) ainsi que 27 citoyens vivant sur le terrain de 5250m² baptisé « Harmony Province ». La République de Molossia déclare également avoir la souveraineté sur Vesperia, un territoire d’environ 130 000 km² bien plus grand cette fois, mais situé sur… Vénus !

Parmi les micronations participantes se trouve également le Royaume de Vikesland, fondé en 2005 au Manitoba, province du Canada. Christopher Barry Joseph Beyette (Christopher Ier). Ce projet est né d’une volonté de produire un documentaire sur les micronations, mais se recentra par la suite sur des activités de natures caritatives et humanitaires ambigües. Le Royaume de Vikesland est un sponsor du projet de ballons « Away 35 » de JP Aerospace. Le territoire du royaume se limite à une propriété agricole de 6.5 km² que Christopher Barry Joseph Beyette possède avec ses parents.

Voici un court documentaire en anglais baptisé « A Tiny Spark » (Une minuscule étincelle).

Sources : Le MondeLe VifMicroCon 2015