in

Liberland : une nouvelle micronation a été proclamée

Une nouvelle micronation a récemment vu le jour dans les Balkans. La République de Liberland est le fruit d’un homme politique tchèque qui voudrait en faire un état reconnu. Quels sont les dessous de cette initiative?

À l’occasion de la parution d’un article dans le CitizenPost ce 27 avril 2015 où il était question du MicroCon 2015, un sommet regroupant les micronations, nous avions évoqué la plus récente de ces structures étatiques très peu reconnues : Liberland.

La République de Liberland a été créée le 13 avril 2015 et à l’instar des autres micronations, elle n’est reconnue ni par les pays officiels ni par la communauté internationale dans son ensemble. Cette république proclamée par un certain Vit Jedlicka est située sur un « no man’s land » de 7km² au bord du Danube entre la Serbie et la Croatie, résultant d’un conflit territorial remontant à 1947 lorsque les deux voisins étaient rassemblés au sein de la Yougoslavie disparue en 1991.

Voici une carte montrant la nouvelle micronation. En jaune, les territoires disputés entre la Serbie et la Croatie, sous contrôle serbe ; en vert, les territoires revendiqués ni par la Croate ni par la Serbie, de fait sous contrôle croate. Le Liberland a été proclamé sur le territoire vert le plus grand, marqué « Siga » sur la carte. Les coordonnées de la République de Liberland sont 45° 46′ -1″ N 18° 52′ -1″ E, permettant de la situer précisément sur une carte plus générale.

Croatia_Serbia_border_Backa_Baranja.svg

L’information a depuis envahi les réseaux sociaux dans les Balkans puis en Europe alors que beaucoup d’internautes pensaient à un poisson d’avril en retard. Cependant, l’agence de presse indépendante serbe Beta a récemment confirmé l’information, mettant fin à toute spéculation.

« Monaco, le Liechtenstein ou encore Hong Kong » sont les sources d’inspiration de la République de Liberland, comme l’indique le site officiel.

La République de Liberland tend à devenir un véritable Etat, donc un micro-Etat, Etat à part entière et reconnu, c’est en tout cas ce qu’espèrent les nombreux admirateurs de l’initiative. Le territoire de « Siga » où Liberland a pris place était donc considéré comme « terra nullius » (n’appartenant a personne), un mode juridique reconnu d’acquisition de la souveraineté sur un territoire par un état, relevant de la compétence de la Cour internationale de justice de La Haye aux Pays-Bas.

« Liberland a reçu aujourd’hui plus de 6 000 inscriptions et 1 000 dossiers complets de citoyenneté », indique Vit Jedlicka.

L’initiative émane donc de Vit Jedlicka, un citoyen tchèque de 31 ans diplômé de l’institut CEVRO de Prague en sciences politiques. Il tient un blog sur l’Europe (en tchèque), traitant des questions politiques, économiques et sociales du continent. Vit Jedlicka est par ailleurs membre du Parti des citoyens libres, un parti tchèque d’orientation libertarienne et eurosceptique.

Vit Jedlicka déclarait sur sa page Facebook qu’environ 1000 personnes désiraient obtenir la nationalité de la République de Liberland. D’ailleurs, la page officielle de la micronation rencontre un franc succès car elle totalise aujourd’hui environ 18 000 « J’aime ». Certains détracteurs veulent faire disparaitre la page wikipedia de Liberland, car elle se rapporterait selon eux a « un pays imaginaire de plus», mais bon nombre de personnes en ont défendu le maintien.

Voici ce que déclarait un contributeur de Wikipedia : « Ceci peut vraisemblablement avoir du sens puisqu’il s’agit d’une terra nullius crée par un conflit frontalier. Tout acte effectué vis-a-vis de cette nation non reconnue a un impact potentiel sur la légitimité des prétentions de chacune des parties, il [l’article] se qualifie totalement au regard de la notoriété à long terme. »

Voici une autre carte (en anglais) diffusée sur la page Facebook de Liberland montrant comment sera pensé l’aménagement du territoire si la micronation devient un micro-état en cas de reconnaissance par la communauté internationale. On y voit le zonage découpant le territoire en différentes zones d’activité.

11245314_10206644228645763_523315018_n

Sources : International Business TimesFrance 24Rue 89