in

Pourquoi le nombre de fumeurs dans le monde est-il en augmentation ?

Malgré la recrudescence des mesures de prévention contre le tabagisme ces dernières années, le nombre de fumeurs ne cesse d’augmenter à l’échelle mondiale.

Depuis quelques années, la prévention contre la consommation de tabac a pris différentes formes : publicités choquantes, images peu ragoutantes et messages équivoques sur les paquets, ou encore mesures restrictives. Malgré cela, le nombre de fumeurs est en augmentation, et ce dans plus de 40 pays.

En tête des pires augmentations du nombre fumeurs, on retrouve le Portugal, la Bulgarie, la Grèce et la Russie. L’hebdomadaire britannique The Economist s’est penché sur les raisons qui font que ces pays sont plus concernés que les autres. L’article complet paru le 9 juillet 2015 est disponible ICI.

Selon ce journal outre-Manche, la faute revient principalement aux gouvernements qui devraient « communiquer plus sur les risques liés au tabac, augmenter les taxes et interdire aux gens de fumer dans des espaces clos ». Et même si la France a déjà adopté une mesure d’interdiction de fumer dans les lieux couverts publics, ce n’est pas suffisant selon l’hebdomadaire.

The Economist incrimine également l’industrie du tabac, qui exerce « des pressions permanentes sur les gouvernements » et rappelle qu’un équilibre doit absolument être trouvé entre « une taxe élevée qui nourrit le marché noir » et « une taxe faible qui favorise la consommation ».

« Plus de 80 % des fumeurs danois et néerlandais ont déjà essayé de réduire ou de stopper leur consommation, contre seulement 33 % des fumeurs au Portugal ou en Bulgarie », une façon pour l’hebdomadaire britannique de montrer les différents degrés de volonté entre les habitants des États, quant au fait de stopper la cigarette.

La Chine a interdit la consommation de tabac dans les lieux publics depuis le 1er juin 2015. Cette mesure s’accompagne d’une prohibition concernant la consommation des membres du gouvernement. Des mesures encourageantes, mais la non-adoption de telles mesures par l’intégralité des États fait craindre une « une catastrophe sanitaire mondiale » selon l’hebdomadaire.

Voici une vidéo (anglais) publiée par The Economist intitulée Why smoking rates aren’t falling around the world ? (pourquoi le nombre de fumeurs dans le monde ne baisse-t-il pas ?) :

Sources : The EconomistCourrier InternationalLe Figaro