in

Une nouvelle arme de dissuasion aveuglante équipe les CRS qui démantèlent le camp de Calais

L’état français a débuté le démantèlement du camp de Calais ce lundi 24 octobre à l’aube. Alors que les 6400 réfugiés devraient être évacués pendant une semaine vers 280 sites répartis dans le pays, une nouvelle arme est venue compléter l’arsenal équipant les CRS sur place : un laser aveuglant.

Plus précisément, il s’agit du Laser de dissuasion et d’interception (LDI), une nouvelle révélée par Le Canard Enchainé du 28 septembre 2016 :

« Preuve que les préparatifs vont bon train, les CRS testent sur zone, ces jours-ci, un nouveau joujou : un ‘laser de dissuasion et d’interception’. Développée par une société française, cette arme d’éblouissement non létale est déjà utilisée par les bidasses des forces spéciales! »

Le fabricant du LCI est d’ailleurs connu, il s’agit de la société GEIM, basée à Ploermel (Morbihan), spécialisée dans la fourniture d’équipement de défense et de sécurité. Ce « laser gun », semblant tout droit sorti d’une salle d’arcade, n’est cependant pas un vulgaire jouet, comme l’indique sa fiche technique :

« Le laser LDI intègre les dernières technologies de laser et de mise en forme de faisceau qui confèrent au LDI son caractère particulièrement innovant, tant en terme de puissance que d’efficacité. La lentille de dernière génération garantit une résistance accrue aux contraintes environnementales maritimes et militaires par rapport aux technologies actuelles. Le LDI est un laser vert à haute puissance portatif et totalement autonome. Il possède actuellement la plus longue portée (>500m) non létale efficace en matière de dissuasion. »

D’autres informations sont disponibles, comme l’autonomie du LDI estimée à trois heures, et le fait que ce dernier peut être complété avec un système de visée et de mini caméra. On s’interroge toutefois sur le caractère non létal de ce laser, surtout que certains lasers puissants vendus dans le commerce peuvent déjà engendrer de graves lésions oculaires.

Le Laser de dissuasion et d’interception a été présenté pour la première fois lors du salon Eurosatory 2016 qui s’est déroulé en juin, et également lors du salon Euronaval qui s’est terminé le 21 octobre, soit à peine quelques jours avant le début du démantèlement de la jungle de Calais, qu’il est d’ailleurs possible de suivre en direct sur le site du Monde.

Voici l’article du Canard Enchainé du 28 septembre 2016 :

canard-28-9

Sources : Le Canard EnchainéDésarmonsLesLe Monde