in

Les passeports : D’où vient le choix de leur couleur ?

Peu de couleurs sont disponibles pour la couverture des passeports. Seulement le bleu, le vert, le rouge et le noir habillent ces documents permettant aux citoyens des États de voyager à travers le monde.

La couleur du passeport reflète un des symboles d’un état et de son gouvernement. Également, le design de ces documents officiels et personnels est contrôlé et réglementé par des institutions mondiales, dont l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Cependant, les États eux-mêmes choisissent la couleur de leur passeport, mais ne le font pas par hasard. Bien qu’il existe certaines exceptions, seulement quatre couleurs sont fréquemment utilisées. Selon le Business Insider, ce choix de couleur est motivé par une appartenance culturelle, religieuse, politique, ou simplement la provenance d’un continent. C’est pour cette raison que les États-Unis et beaucoup d’autres pays du continent américain arborent le bleu.

Us-passport

Le passeport allemand est celui qui ouvre les portes du plus grand nombre de pays pour un voyage sans visa, et ce passeport est bordeaux, tout comme l’intégralité des autres pays de l’Union Européenne, bien que certains pays d’Afrique ou du Proche-Orient l’utilisent aussi.

ott

Au Moyen-Orient, la couleur prédominante est le vert, en raison de l’appartenance d’un grand nombre de pays à la religion musulmane. Quant au rouge, il rappelle le communisme passé (Russie) ou actuel (Chine populaire), mais par exemple, la Suisse n’est pas communiste et la couleur rouge vif est censée rappeler celle du drapeau national.

topelement

Le passeport peut être, pour un pays, le support d’une contestation politique visant à affirmer et communiquer sur son identité et/ou son indépendance. C’est le cas de l’île de Taïwan (ou République de Chine), qui est dans une situation géopolitique tendue avec la Chine populaire (République populaire de Chine). En effet, arborant déjà une couleur verte plutôt que le rouge du passeport chinois, le passeport taïwanais avait fait l’objet l’an dernier d’une action militante visant à affirmer l’identité de l’île. Des stickers représentant des symboles de Taïwan pouvaient être collés sur le centre du passeport, comme le nom fictif « Républic of Taïwan », la montagne de Jade, le plus haut sommet de l’île ou encore la forme de l’île de Formose, qui n’est autre que le territoire administré par Taïwan.

800px-Taiwan_ROC_Passport

taiwan-passeports-jouent-cache-cache-L-CGzx5o

Parfois, les passeports s’autorisent également quelques fantaisies à l’intérieur, comme celui de la Finlande : si l’on tourne les pages assez rapidement, il est possible d’y voir un élan se mouvoir, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Sources : Business InsiderSputnikDirect Matin

Crédit images : Tribune de GenèvePaper Blog