in

Pour la première fois, les femmes d’Arabie Saoudite vont pouvoir voter et faire campagne

Le Royaume d’Arabie Saoudite vient de franchir un nouveau pas en avant concernant l’amélioration du droit des femmes dans le pays, puisque celles-ci vont désormais pouvoir voter ainsi que faire campagne. Les deux premières femmes inscrites racontent.

Le dimanche 16 août dernier, les inscriptions des électeurs pour les élections municipales qui auront lieu le 12 décembre prochain se sont ouvertes dans les deux villes saintes de Médine et La Mecque, une semaine plus tôt que dans le reste du Royaume. Une campagne d’inscription aux allures de révolution culturelle puisque pour la première fois, elle est ouverte aux femmes. Jamal Al-Saadi et Safinaz Abu Al-Shamat sont devenues les deux premières femmes saoudiennes à être inscrites en tant qu’électrices pour les prochaines élections, respectivement à Médine et La Mecque.

La participation des femmes saoudiennes aux élections municipales en tant qu’électrice et candidate était un rêve pour nous. Le changement permettra aux femmes saoudiennes d’avoir leur mot à dire dans le processus de prise de décision” déclare Jamal Al-Saadi, femme d’affaires connue dans les cercles intellectuels et culturels de la ville et ancienne présidente du comité de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Médine. “Je suis tout à fait prête pour cette journée. J’ai préparé tous les documents nécessaires pour obtenir la carte d’électeur. C’est une belle expérience. Nous sommes au début de l’aventure” a poursuivi celle qui n’exclut pas l’idée de se présenter elle-même à ces élections. “Je peux avoir de telles ambitions, j’aimerais vivre cette expérience jusqu’au bout.

Du côté de La Mecque, Safinaz Abu Al-Shamat, professeure dans une école pour fille, estime que voter est désormais un devoir national pour les femmes. “J’étais la première à arriver au centre (d’inscription). J’étais la première à être inscrite et la première à obtenir une carte d’électeur à la Mecque” déclare celle qui fut suivie par quatre autres femmes dans la même journée à La Mecque, dont une qui vient tout juste d’avoir 18 ans.

Selon le coordinateur des élections à la Mecque Ihab Al-Rifaie, pour l’instant, les listes électorales ne sont pas submergées par des noms féminins, mais on devrait voir encore de nouvelles électrices d’ici la fin de la semaine.

Rappelons que ces nouvelles lois accordant aux femmes le droit de voter et de se porter candidates ont été décrétées en septembre 2011 par le Roi Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, mais ce n’est qu’aujourd’hui qu’elles s’appliquent. À Arab News, 70 femmes ont déclaré qu’elles souhaitaient faire campagne, et 80 songent à travailler en tant que managers de campagnes et organisatrices.

Un grand pas en avant pour le combat des femmes pour leurs droits en Arabie Saoudite, mais le chemin reste encore long. Pour rappel, elles n’ont toujours pas le droit de conduire ou encore de se déplacer seules.

Source : ibtimes