in

Recensement : l’Australie tente de museler la religion Jedi

Le mardi 9 août 2016 aura lieu le grand recensement de la population australienne. Celui-ci prendra en compte les orientations religieuses et se trouve être une source d’inquiétude pour une association athée, qui ne voit pas d’un bon œil l’augmentation des membres de la « religion Jedi ».

La religion Jedi (ou Jediisme) est un mouvement religieux fondé sur les enseignements philosophiques et spirituels des Jedi, personnages de la saga Star Wars. Après une campagne sur Internet a eu lieu dans certains pays ce que l’on appelle le phénomène Jedi de 2001. Ainsi, des dizaines de milliers de personnes avaient cette année, indiqué sur leur formulaire de recensement que leur religion était le Jediisme.

En 2001, environ 400.000 personnes se sont déclarés d’obédience Jedi en Angleterre et au Pays de Galles, 70.000 en Australie, plus de 53.000 en Nouvelle-Zélande, 20.000 au Canada et même près de 15.000 en République Tchèque.

Cependant, 15 années après ce recensement, la pilule n’est toujours pas passée en Australie. À la veille du prochain recensement national intervenant tous les 5 ans, la Fondation athée d’Australie essaye de dissuader les adeptes de répondre à la question 19, relative à l’appartenance religieuse, par des mentions en rapport avec les Jedi.

Les termes « Chevalier Jedi », « Maitre Sith » ou encore « Padawan » sont devenus des termes insupportables pour une partie des personnes n’ayant aucune religion, un sentiment exacerbé depuis le phénomène Jedi de 2001, puis lors des recensements de 2006 (58.000 déclarés) et 2011 (65.000 déclarés), précédant celui du 9 août 2016. La religion Jedi prendrait donc racine en Australie, et ce n’est pas au goût de tous.

La Fondation athée d’Australie s’est lancée dans une campagne d’affichage à destination de la population, baptisée « Mark No Religion », appelant ceux qui n’ont pas de religion à cocher la case « sans religion » dans le questionnaire, au lieu d’entretenir ce qui est considéré comme une blague de moins en moins tolérée.

« Si vous considérez que les vieux religieux en soutane ne vous représentent pas, n’écrivez pas que vous êtes un Jedi » peut-on lire sur une affiche (voir ci-dessous).

CoVYRyqUMAE623T

Sources : Europe 1Konbini