in

Rugby : Le haka des All-Blacks expliqué dans un dessin animé

La Nouvelle-Zélande vient de se qualifier pour la finale de la coupe du monde de rugby. Nous avons alors l’occasion, à l’aide d’un dessin animé, de faire un point sur l’histoire du haka, cette danse chantée entreprise par les joueurs à chaque début de match.

Le haka est un rituel rendu célèbre par les Maoris et l’équipe de rugby à XV de Nouvelle-Zélande depuis 1905, alors que cette danse chantée est apparue en 1888 pour la première fois dans un cadre sportif. Il existe également différents types de haka, par exemple pour souhaiter la bienvenue, célébrer une victoire ou encore à l’occasion de funérailles. Certains sont effectués avec armes et d’autres sans. De manière générale, le haka est pratiqué par une large part de la population néozélandaise, constituant un élément important de leur identité nationale.

Pendant longtemps, les rugbymans de l’équipe néozélandaise ont entonné Ka mate, un haka guerrier composé par un chef maori en 1820, ce dernier fuyant ses ennemis. Le Ka mate avait pour rôle de « célébrer l’importance de la vie sur la mort ». Depuis 2005, un nouveau haka a été élaboré spécialement pour les All-Blacks, plus adapté à ce sport. En effet, le Kapa O Pango est plus violent, ayant notamment essuyé de nombreuses critiques à ce propos.

Le haka est une danse rituelle utilisée également par d’autres nations du rugby telles que les îles Fidji, les Samoa et les Tonga. En effet, le haka est une tradition des populations insulaires du Pacifique Sud seulement, ayant développé plusieurs versions qui leur sont propres.

Les All-Blacks se sont qualifiés ce samedi 24 octobre 2015 pour la finale de la coupe du monde de rugby 2015 qui se déroule en Angleterre et au Pays-de-Galles, après un match durement gagné contre l’Afrique du Sud (18-20). LA finale quant à elle se disputera à Londres le samedi 31 octobre 2015.

Voici le dessin animé baptisé « The surprising history of the haka » (l’histoire surprenante du haka) publiée par The Guardian :

Sources : Courrier InternationalOuest France