in

Un thaïlandais risque 37 ans de prison pour avoir manqué de respect au chien du roi

Thanakorn Siripaiboon est un Thaïlandais de 27 ans détenu depuis une semaine et poursuivi en justice pour crime de lèse-majesté à l’encontre du chien du roi Bhumibol Adulyadej. Il risque au total 37 ans de prison pour plusieurs accusations.

En Thaïlande, il ne fait pas bon tourner en dérision la famille royale. Dans le Code Pénal, l’article 112 stipule que « toute personne offensant le roi Bhumibol Adulyadej (88 ans), présenté comme un demi-dieu, la reine, son héritier ou le régent, est passible de 15 ans d’emprisonnement pour chaque délit ». Un internaute de 27 ans, Thanakorn Siripaiboon, en fait actuellement les frais, détenu depuis une semaine et poursuivi en justice. Son crime ? « Un commentaire tournant en dérision le chien du roi » selon son avocate Pawinee Chumsri de l’ONG de défense des droits humains Thai Layers for Human Rights.

Il faut dire que ce chien jouit d’un fort pouvoir symbolique : Il a été utilisé par le passé par le monarque pour diffuser ses conseils à la Nation, fait l’objet d’un film d’animation actuellement à l’affiche en Thaïlande ou encore d’un livre écrit en 2002 par le roi lui-même, qui fut interprété comme un moyen pour le souverain de rappeler à ses sujets leur place au sein d’une société très hiérarchisée.

Le roi / Government of Thailand
Credit: Wikimedia Commons Le roi / Government of Thailand

Interpellé près de Bangkok le mercredi 9 décembre dernier, Thanakorn Siripaiboon risque gros, très gros, à savoir 37 ans de prison. Plusieurs accusations le visent en plus de ce commentaire sur le chien du roi, à savoir avoir cliqué « like » sur une photo « dégradée » du roi, pour non-respect de la loi informatique et pour avoir posté sur sa page Facebook une infographie expliquant les ramifications d’une affaire de corruption qui embarrasse actuellement la famille royale et les hauts responsables militaires.

Source : ouestfrance