in

Ils veulent faire revenir les abeilles en ville en créant une ruche dont le miel ne sera jamais récolté

Un trio de jeunes entrepreneurs français a mis au point un tout nouveau prototype de ruche destiné à réimplanter les abeilles en milieu urbain tout en les laissant en paix : le miel produit ne sera jamais récolté ! Les premières installations devraient apparaitre au printemps 2017.

Cette ruche d’un nouveau genre a été baptisée Habeetation, un nom issu de la contraction des mots “habitation” et “bee” (abeille). Et pourtant, l’initiative était avant tout un simple projet d’études de l’Institut supérieur de design de Valenciennes qui devient désormais réalité.

“Au début, on s’était juste dit qu’on voulait concevoir le design de la ruche de demain : cinq ans plus tard, nous avons décide de la créer” ont déclaré le trio dans un article de We Demain.

Pascaline Logeais, Benjamin Puill et Marie-Ségolène Clement ont donc franchi le pas et sont passé de la conception de leur ruche à sa fabrication. Désormais, Les jeunes gens peuvent se concentrer sur la prochaine installation de leur ruche destinée à faciliter la réimplantation des abeilles en ville ainsi qu’a les aider à essaimer, c’est a dire quitter leur ancienne ruche pour s’installer dans une nouvelle.

Les ruches classiques sont de forme carrée, mais la ruche Habeetation est plutôt ronde comme un œuf, et de plus est fabriquée en terre. Une trappe se situe sur le sommet de la ruche, ce qui permettra aux apiculteurs de vérifier la santé et le comportement des abeilles. Cette configuration ne permet absolument pas la récolte du miel produit, mais ceci est volontaire, dans un soucis de ne pas stresser les habitantes.

capture 2016-09-20 à 15.59.22

“Actuellement, jusqu’à 50 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque hiver – dans nos ruches, elles auront de quoi se nourrir pendant leurs périodes d’hibernation, sans le stress provoqué par les interventions humaines et les traitements” explique l’une des membres du trio, Pascaline Logeais.

Réimplanter les abeilles en ville, initiative déjà appliquée en France, n’est pas une mauvaise idée puisqu’il s’agit également de les protéger des pesticides, malheureusement massivement utilisés en milieu rural. En effet, les pesticides sont jugés plus nocifs que la pollution par certains apiculteurs ainsi que le trio d’entrepreneurs ayant mis au point la ruche Habeetation, qui est sans conteste le projet le plus abouti en France en termes de respect de l’animal.

Il faut savoir qu’en 1995 des insecticides de type néonicotinoïdes sont apparus dans l’agriculture, bien qu’il soient désormais interdits. Les chercheurs s’apercevront par la suite que ces néonicotinoïdes s’attaquent au système nerveux des abeilles, causant une augmentation terrible de la mortalité : de 5% en 1995 à 30% en 2015, une véritable hécatombe.

La ruche Habeetation a donc la vocation, dans le cas d’une diffusion à grande échelle, de lutter contre le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles. Le trio estime qu’au bout de trois ans d’activité (en partant du printemps 2017), pas moins de 50 ruches pourraient être installées dans des villes comme Marseille, Bordeaux ou encore Lille, où des apiculteurs leur ont promis le don d’essaims d’abeille.

La fabrication se fera auprès “d’artisans et d’ateliers locaux de réinsertion, afin de favoriser une fabrication responsable et ouverte sur le lien social”. Les clients de la start-up seront principalement des associations, des collectivités et des entreprises, qui paieront une location à la saison pour un tarif compris entre 1500 et 2000 euros.

https://www.youtube.com/watch?v=OeARJab3dss

Sources : We DemainJactiv