,

Il se bâtit une magnifique chapelle végétale dans son jardin, uniquement faite d’arbres

Capture vidéo Youtube

En parcourant le monde, Barry Cox est tombé amoureux de l’architecture, particulièrement celle des églises. Ce Néo-Zélandais a élevé cette passion à son maximum, en se faisant « pousser » sa propre chapelle dans son jardin, une chapelle végétale.

« Je suis sorti dans mon jardin un jour et je me suis dit “Il faut une église pour remplir tout cet espace”. Et c’est comme ça que tout a commencé. J’ai nettoyé la zone en avril 2011 et j’ai conçu le cadre en fer en puisant dans toutes les recherches que j’avais faites au fil des ans à étudier les églises. Je voulais que le toit et les murs mettent en valeur les proportions, à la manière des églises classiques » déclare Barry Cox au site néo-zélandais Stuff.

Pour bâtir sa belle œuvre, il s’est tout simplement servi de sa propre société, Treelocations, qui se charge du transport d’arbres pour les replanter, en déplaçant de jeunes arbres sur sa propriété. Il a ainsi choisi de l’aulne pour le toit, pour son côté souple et clairsemé, permettant à la lumière d’entrer dans l’église et d’offrir une magnifique source de lumière naturelle. Les murs, eux, sont faits d’arbres à thé, choisis pour leur robustesse et pour leur couleur qui rappelle la pierre, et c’est toutes les six semaines que Barry Cox taille les feuilles pour maintenir le cachet de son œuvre.

Quatre années ont été nécessaires pour laisser tout cet ensemble pousser tranquillement et ainsi créer cette église unique. Désormais, le site est ouvert au public qui souhaiterait admirer cette œuvre d’architecture naturelle, un véritable lieu de culte, le culte de Mère Nature.

Source : stuff

– Illustration : RAY DIXON/Cloudcutterphoto.co.nz