in

Présidentielles 2017 : que proposent les candidats officiels en matière de Développement durable et d’agriculture ?

Présidentielle 2017

À ce jour, six personnalités politiques sont officiellement candidates pour l’élection présidentielle de 2017. Que proposent ces candidats concernant le développement durable et l’agriculture ? Après le 1er tour prévu le 23 avril 2017, il ne restera plus que deux candidats en lice pour le second tour qui aura lieu le dimanche 7 mai 2017. Perdu au milieu de tous les programmes ? Suivez la série d’articles « Présidentielles 2017 » proposée par CitizenPost.

Sommaire par thématique :

-> Éducation et Culture

-> Justice

-> Défense et Sécurité

-> Développement durable et agriculture

-> Déficit budgétaire et Collectivités territoriales

-> Santé

-> Impôts et taxes

-> Emploi

-> La politique sociale

Pixabay

Nicolas Dupont-Aignan

-> Accéder à son programme complet

  • Mettre en place l’étiquetage obligatoire du pays d’origine des produits, rétablissement des prix planchers sur certaines productions comme le lait.
  • Supprimer les cotisations salariales agricoles en les remplaçant par une taxe minime sur la grande distribution, création d’un fonds de prêt public pour les agriculteurs surendettés.
  • Créer des États Généraux de l’Avenir Énergétique pour orienter le futur énergétique de la France à long terme, mettre en place une fiscalité pour inciter à économiser l’énergie et dissuader les comportements pollueurs.

François Fillon

-> Accéder à son programme complet

  • Évaluer les ressources en gaz de schiste pour une éventuelle exploitation et continuer à soutenir l’industrie nucléaire sans fermer Fessenheim.
  • Relancer les recherches qui ont été interrompues en matière d’agriculture au nom du principe de précaution, « notamment en génétique. »
  • Créer un « compte épargne aléas climatiques et économiques » alimenté pendant les années de « bonne récolte » et utilisable en cas de perte d’exploitation.
  • Rendre obligatoire l’affichage des pays de provenance et de transformation des produits sur leur étiquetage.

Emmanuel Macron

-> Accéder à son programme complet

  • Construire un « pacte entre la société et le monde agricole » pour favoriser l’accès à une alimentation de qualité à des prix accessibles en garantissant un revenu décent aux agriculteurs.
  • Renforcer la fiscalité environnementale pour « atteindre une économie bas carbone », lever la France au rang des champions du monde de la clean tech (technologie verte/propre) en 5 ans.
  • Pas d’abandon du nucléaire, mais diversification du mix énergétique en favorisant le développement d’énergies renouvelables.

Benoît Hamon

-> Accéder à son programme complet

  • Attribuer du foncier en priorité aux projets d’agriculture biologique ou agroécologiques (40 % des agriculteurs partiraient à la retraite d’ici 2020).
  • Investir 5 milliards d’euros dans un programme de projets concernant l’agriculture durable, les circuits courts et les coopératives afin d’inciter les jeunes à se lancer.
  • Atteindre 50 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique dès 2025 via des aides financières pour les citoyens, engager la sortie du diesel d’ici 2025 via le développement de la voiture électrique.
  • Développer une démocratie environnementale en constitutionnalisant les biens communs, rendre la France pionnière en matière d’écologie et de santé.

Jean-Luc Mélenchon

-> Accéder à son programme complet

  • Faciliter l’installation des jeunes agriculteurs, créer 300 000 emplois agricoles grâce à des prix rémunérateurs.
  • Adopter un plan de transition énergétique pour permettre favoriser la production d’énergies renouvelables, sortir du nucléaire en garantissant l’emploi des salariés, non à l’exploitation du gaz de schiste.
  • Favoriser l’agriculture biologique et diversifiée en proscrivant les pesticides chimiques, développer les circuits courts, planter des arbres fruitiers dans les espaces publics.
  • Instaurer un tarif au kilomètre fixe pour le transport ferroviaire, refuser la mise en concurrence du transport ferroviaire et renationaliser les autoroutes.

Marine Le Pen

-> Accéder à son programme complet

  • Décréter un moratoire immédiat sur l’éolien, moderniser la filière nucléaire française.
  • Faire de l’isolation de l’habitat une priorité budgétaire du quinquennat et développer les filières françaises des énergies.
  • Appliquer le principe de précaution en interdisant les OGM et l’exploitation du gaz de schiste.

L’iFRAP, Fondation pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques, a publié début février un comparateur de programmes des candidats, accessible à tous.

Source