Présidentielles 2017 & Justice : les mesures phares des candidats officiels - CitizenPost

,

Présidentielles 2017 & Justice : les mesures phares des candidats officiels

À ce jour, six personnalités politiques sont officiellement candidates pour l’élection présidentielle de 2017. Quelles sont leurs propositions dans les domaines de la Justice et de la Police ? Après le 1er tour prévu le 23 avril 2017, il ne restera plus que deux candidats en lice pour le second tour qui aura lieu le dimanche 7 mai 2017. Si vous ne savez pas encore pour qui voter, suivez la série d’articles « Présidentielles 2017 » proposée par CitizenPost !

Sommaire par thématique :

-> Éducation et Culture

-> Justice

-> Défense et Sécurité

-> Développement durable et agriculture

-> Déficit budgétaire et Collectivités territoriales

-> Santé

-> Impôts et taxes

-> Emploi

-> La politique sociale

Benoît Hamon

-> Accéder à son programme complet

  • Rétablir une véritable police de proximité.
  • Renforcer les moyens de la police et de la gendarmerie avec le remplacement de tous les départs à la retraite et la création de 1000 postes par an.
  • Instaurer une prime pour les forces de l’ordre présentes en zone très difficile.

Jean-Luc Mélenchon

-> Accéder à son programme complet

  • Mettre en œuvre un plan de recrutement de personnels dans la Justice pour désengorger les tribunaux, recruter 2000 agents pénitentiaires, construire de nouveaux locaux pour les tribunaux ou les rénover.
  • Réviser les peines pour éviter la surpopulation des prisons et favoriser la réinsertion des anciens détenus.
  • Réformer le dualisme juridictionnel en créant une nouvelle juridiction fusionnant la Cour de cassation et la fonction du Conseil d’Etat.

Emmanuel Macron

-> Accéder à son programme complet

  • « Il faut que les peines soient immédiatement mises à exécution telles qu’elles ont été prononcées ».
  • Embaucher 10 000 fonctionnaires de police et de gendarmerie et réinventer une police de proximité.

François Fillon

-> Accéder à son programme complet

  • Diversifier la formation et le recrutement des magistrats en supprimant l’ENM (seule École Nationale de Magistrature située à Bordeaux).
  • Accentuer l’effectivité des peines, réinstaurer les peines plancher, créer 16 000 places de prison supplémentaires.
  • Assurer le paiement des contraventions, notamment par retenue sur les prestations sociales (déduction des aides sociales : CAF, RSA…) et renforcer les sanctions pour les infractions à l’égard des représentants de l’ordre public.
  • Transformer les délits du quotidien (dégradation de bâtiments, nuisances sonores) en simples contraventions et en cas de non-paiement : prélèvement sur les allocations familiales.
  • Armer la police municipale, rendre obligatoire la vidéosurveillance dans les villes de plus de 10 000 habitants, instituer un Conseil des Droits et des devoirs des familles dans les villes de plus de 50 000 habitants avec effet sur les prestations sociales.

Nicolas Dupont-Aignan

-> Accéder à son programme complet

  • Modifier la loi qui exonère d’application les condamnés à des peines de moins de 5 ans.
  • Supprimer les remises de peine automatiques pour les délinquants.

Marine Le Pen

-> Accéder à son programme complet

  • Appliquer la tolérance Zéro en abrogeant la loi Taubira (rétablir les peines planchers, supprimer les remises de peine et supprimer le versement des aides sociales aux parents de mineurs récidivistes « en cas de carence éducative manifeste ».
  • Instaurer une peine de perpétuité incompressible pour les crimes les plus graves, créer 40 000 places supplémentaires de prison et expulser automatiquement les délinquants et criminels étrangers.
  • Supprimer l’ENM, recruter des magistrats supplémentaires.

La rédaction de cette série d’articles est basée sur les informations disponibles sur le site officiel de l’iFRAP, Fondation pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques qui a publié début février un comparateur de programmes des candidats, accessible à tous.

Source


Back to Top