in

Présidentielles 2017 : quelles propositions en termes d’éducation et de culture ?

Présidentielle 2017

À ce jour, six personnalités politiques sont officiellement candidates pour l’élection présidentielle de 2017 même si la liste définitive sera publiée le 21 mars prochain. Quelles sont leurs principales propositions concernant l’éducation et la culture ? Après le 1er tour prévu le 23 avril 2017, il ne restera plus que deux candidats en lice pour le second tour qui aura lieu le dimanche 7 mai 2017. La série d’articles de CitizenPost porte sur différentes thématiques abordées dans les programmes des candidats. 

Sommaire par thématique :

-> Éducation et Culture

-> Justice

-> Défense et Sécurité

-> Développement durable et agriculture

-> Déficit budgétaire et Collectivités territoriales

-> Santé

-> Impôts et taxes

-> Emploi

-> La politique sociale

Pixabay

Emmanuel Macron

-> Accéder à son programme complet

  • Créer un pass culture de 500 € pour chaque Français l’année de ses 18 ans et étendre les horaires d’ouverture des bibliothèques.

Nicolas Dupont-Aignan

-> Accéder à son programme complet

  • Renforcer les pôles de compétitivité dédiés à l’environnement en développant les formations universitaires dans le domaine.
  • Allouer 2 % du PIB à l’enseignement supérieur et à la recherche.

François Fillon

-> Accéder à son programme complet

  • Exclure toute forme d’emploi permanent dans le régime des intermittents du spectacle.
  • Accompagner l’ouverture de 1000 pépinières d’artistes avec les collectivités locales, diversifier les modes de financement de la Culture.
  • Consacrer 2 milliards d’euros sur 5 ans pour restaurer les monuments et objets d’art et mettre en valeur les réserves des musées.
  • Demander aux conseils d’administration des collèges de se prononcer sur une tenue vestimentaire identique des élèves, maîtriser la hausse des effectifs de l’éducation nationale et accroître le temps de présence des enseignants pour accompagner les élèves.
  • L’État fixe les principes et les programmes de l’éducation nationale.

Jean-Luc Mélenchon

-> Accéder à son programme complet

  • Faire élire les présidents de France Télévision et Radio France par le Parlement, favoriser la transformation des médias en coopératives de salariés et de lecteurs, auditeurs, téléspectateurs.
  • Créer un Conseil national des médias et un service public de l’Internet et une médiathèque publique en ligne (tous contenus culturels), supprimer la loi Hadopi et mettre en place un nouveau cadre du partage numérique de la culture.
  • Redonner à l’enseignement supérieur et à la recherche les moyens nécessaires au développement du savoir et de la qualification professionnelle.
  • Créer une université populaire ouverte à tous dans chaque université, augmenter le budget des universités pour reconstruire une offre cohérente de formations d’enseignement supérieur sur tout le territoire.
  • Recruter au moins 60 000 enseignants supplémentaires sur 5 ans, revaloriser le salaire des enseignants, instaurer la gratuité réelle de l’éducation publique (cantine, transports, activités périscolaires…), ouvrir 500 000 places en crèche et modes de gardes adaptés sur 5 ans.

Benoît Hamon

-> Accéder à son programme complet

  • Porter le budget de la Culture à 1 % du PIB.
  • Remettre l’enseignement supérieur au cœur de l’ascension sociale pour que chacun ait accès à un enseignement supérieur de qualité.

Marine Le Pen

-> Accéder à son programme complet

  • Encourager la structuration de la recherche en réseaux, généraliser le regroupement des universités en pôles de recherche.
  • Restituer à l’État la gestion de la masse salariale de l’enseignement supérieur et la propriété des universités.
  • Porter le budget public de la recherche à 1 % du PIB.
  • Remplacer l’intégralité des départs à la retraite des enseignants, réduire les effectifs du ministère de l’Éducation nationale.
  • Revaloriser les filières techniques et manuelles, rétablir le port d’un uniforme à l’école, renforcer l’autorité et le respect du maître.

L’iFRAP, Fondation pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques, a publié début février un comparateur de programmes des candidats, accessible à tous.

Source