in

Cette journaliste ridiculise le Premier ministre qui a dit vouloir “lutter contre le climat” !

Crédits : capture Dailymotion / France Inter

Il y a quelques jours, le Premier ministre français a été l’auteur d’une tournure de phrase assez incroyable concernant le climat et la taxation carbone. La journaliste Nicole Ferroni s’en est donné à cœur joie dans un billet humoristique cinglant !

Une intervention mémorable !

Au fameux “Il n’y aura pas d’effet magique pour lutter contre le climat” du Premier ministre Edouard Philippe, la journaliste de Nicole Ferroni a répondu ce 7 novembre 2018 en direct sur France Inter dans un de ses billets matinaux.

“Enfin un qui a l’honnêteté de dire que ce n’est pas par des effets magiques – donc la pensée, le Saint-Esprit – qu’on va lutter CONTRE le climat […] pour lutter contre le climat, lui faire du mal, le zigouiller, aussi il faut des actes et des efforts !”, entame la journaliste avec un puissant sarcasme.

Nicole Ferroni a soulevé des questions pertinentes

Si la journaliste de France Inter a évidemment voulu faire rire, celle-ci a tout de même évoqué des éléments qui ne sont peut-être pas connus de tout le monde. L’intéressée a évoqué les quatre transports que sont le train, la voiture, l’avion et le bateau. Le fait est que le trafic aérien et le trafic maritime sont ceux qui pollueraient le plus, loin devant l’automobile et le train !

“En avion, chaque passager pèse autant de carbone qu’une voiture complète, l’empreinte en est 40 fois supérieure à celle du train.”

Concernant les bateaux, Nicole Ferroni a rappelé que le filtre à particule n’est pas obligatoire. Ainsi, un bateau de type cargo pourrait émettre autant d’oxyde de soufre qu’un million de voitures !

Crédits : Pxhere

Une taxation ciblée

Dans son billet, la journaliste évoque la taxation des transports. Les usagers du train s’acquittent – en plus de la TVA – de la taxe CSPE, alors qu’au niveau du carburant pour les véhicules, il est question de la taxe TICPE. Or, il s’agit justement de cette dernière taxe qui vient de faire l’objet d’une augmentation suscitant la colère des automobilistes.

La logique – évidemment écologique – voudrait donc que les taxes concernant les autres moyens de transport soient également augmentées, surtout que le bateau et l’avion sont les deux plus gros pollueurs. Nicole Ferroni n’a pas manqué de rappeler qu’il n’existait à ce jour aucune taxe en ce qui les concerne ! En effet, le kérosène et le fuel seraient exonérés de taxes par l’article 265 du Code de la Douane et l’article 262 du Code général des impôts.

Voici les 3min32 de bonheur immortalisées en direct des studios de France Inter :

Sources : France InterPositivR

Articles liés :

Empreinte carbone : quel moyen de transport pollue le moins ?

Pollution de l’air : vous partez en croisière ? Ce sera bien pire qu’ailleurs…

Avion ou automobile : à qui revient la palme de la pollution ?

Cette journaliste ridiculise le Premier ministre qui a dit vouloir “lutter contre le climat” !
noté 5 - 2 votes