in

Depuis 2001, les armes ont tué plus de personnes aux États-Unis que de soldats américains durant la Seconde Guerre mondiale

Les armes à feu sont une question très épineuse outre-Atlantique. Une nouvelle infographie dévoile le nombre d’Américains morts à cause d’épisodes guerriers depuis l’indépendance de 1775, ainsi que celui de personnes décédées par usage d’armes à feu dans toute autre circonstance depuis 15 ans.

Quel sujet attise le plus grand nombre de débats aux États-Unis ? Les armes à feu, sans aucun doute, dont le port est autorisé dans le deuxième amendement de la Constitution américaine. Alors que la NRA (lobby des armes à feu) poussait pour que l’on puisse librement être armé dans les universités de l’État du Texas pour 2016, nous nous sommes également rendu compte que les enfants tuaient accidentellement plus que le terrorisme aux États-Unis, ou encore que les armes à feu font plus de morts que le Sida, la guerre, le terrorisme et les drogues réunies dans ce même pays.

Souvenez-vous, en juin 2016 nous avions eu droit à une infographie montrant les différentes armes à feu utilisées lors des tueries de masse aux États-Unis. Au même moment, une seconde infographie a été beaucoup moins relayée dans les médias, celle de Martin Grandjean, un chercheur en histoire de l’université de Lausanne (Suisse), également porte-parole d’Humanistica, une association qui « rassemble la communauté des acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur usage des outils numériques dans leurs travaux en sciences humaines et sociales ou ont pour objet d’étude le numérique dans leurs champs respectifs », peut-on lire sur le site officiel.

Cette infographie, publiée sur le site de Martin Grandjean le 17 juin 2016, a été inspirée par une chronique publiée dans le New York Times à la suite du meurtre par balle et en plein direct de deux journalistes de la chaine locale WDBJ7 (état de Virginie).

L’infographie en question permet au chercheur d’affirmer que depuis 2001, les meurtres par armes à feu aux États-Unis ont tué plus d’Américains que les guerres de Corée (1950-1953) et du Vietnam (1955-1975) réunies. Cette incroyable comparaison alourdit encore un peu plus une situation actuelle déjà très délicate, après l’indignation causée par les multiples affaires impliquant des policiers de couleur blanche dans des meurtres de suspects afro-américains, et ce dans tout le pays.

Alors que l’infographie renseigne sur l’histoire américaine des morts par faits de guerre depuis 1775, cette dernière décortique également les raisons du décès par arme à feu du demi-million d’Américains depuis 2001. Saviez-vous que plus de la moitié des décès depuis cette date sont en réalité des suicides ?

Voici l’infographie de Martin Grandjean :

1349_signaux_0

Sources : Courrier InternationalNew York TimesSlate