in

Les recommandations pour l’alimentation 2019 de Santé publique France sont sorties

Chaque année, depuis 2001, l’Agence Santé publique France publie des recommandations sur l’alimentation pour les citoyens français. Cette année, on observe quelques nouveautés parmi celles-ci, avec notamment l’apparition de nouvelles recommandations qui prennent en compte l’environnement. C’est notamment cette agence qui est à l’origine du “Manger bouger”, ou bien des campagnes de communication “5 fruits et légumes par jour”.

D’où vient ce rapport sur les recommandations alimentaires ?

Ce rapport est le rendu final des travaux qui sont passés par de multiples mains. Voici les différents acteurs qui rendent un avis et font des suggestions pour ce rapport :

  • Les données utilisées sont celles des rapports les plus récents de l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
  • Le HCSP (Haut Conseil de santé publique) rend un avis et fait des suggestions
  • Enfin, le commanditaire du rapport qui charge Santé publique France de l’actualiser tous les ans et rend un avis est la DGS (Direction générale de la Santé).

Comment est construit ce rapport ?

Tout d’abord, nous retrouvons des recommandations générales : celles-ci montrent la direction que prendront les recommandations détaillées qui suivent. Ces recommandations détaillées reprennent ce qu’il faut “augmenter”, “réduire” et  ce vers quoi il faut aller. Cette année, une partie du rapport se consacre également au Nutri-Score et rappelle ce qui rentre – ou non – dans son calcul.

ingrédients nourriture alimentation légumes pain complet pâtes complètes
Crédits : Pixabay

Les recommandations alimentaires pour l’année 2019

Voici une version simplifiée des recommandations. Si vous souhaitez plus de détails, vous pouvez aller directement consulter le rapport 2019 des recommandations alimentaires par Santé publique France.

Les recommandations 2019 (version simplifiée)

Augmenter

  • Les fruits et légumes
  • Les légumes secs : lentilles, haricots, pois chiches, etc.
  • Les fruits à coque : noix, noisettes, amandes et pistaches non salées, etc.
  • Le fait maison
  • L’activité physique

Aller vers

  • Le pain complet ou aux céréales, les pâtes et le riz complets, la semoule complète
  • Une consommation de poissons gras et de poissons maigres en alternance
  • L’huile de colza, de noix et d’olive
  • Une consommation de produits laitiers suffisante mais limitée
  • Les aliments de saison et les aliments produits localement
  • Les aliments bio

Réduire

  • L’alcool
  • Les boissons et produits sucrés
  • Les produits salés
  • La charcuterie
  • La viande (porc, bœuf, veau, mouton, agneau, abats)
  • Les produits avec un Nutri-Score D et E
  • Le temps passé assis

Vous aimerez aussi :

Voici 5 alternatives naturelles au sucre blanc

Nos tomates industrielles ne seraient-elles que de la “flotte et des graines” ?

Faciles à cultiver et à utiliser, les jeunes pousses ont le vent en poupe !

Notez cette actu