in

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ? Cuisiner avec des épluchures !

Crédits : Pxhere

Lorsque l’on veut protéger l’environnement mais que l’on a un petit porte-monnaie, il est parfois difficile de trouver des solutions. Voici une idée qui allie parfaitement les deux : cuisiner avec des épluchures, ou des restes, qui sont trop souvent considérés comme des déchets et jetés. Loin d’être saugrenue, cette solution permet de réduire facilement la taille de nos poubelles, et est un bon moyen d’économiser. Nous allons voir de nombreux exemples de chefs engagés, qui militent à leur manière pour nous aider à mieux utiliser des trésors qui autrement pourraient finir à la poubelle.

Les bases de la cuisine avec des épluchures

Tout d’abord, il est important de n’utiliser que des fruits et des légumes issus de l’agriculture biologique. En effet, de nombreux insecticides, pesticides et autres cadeaux de l’industrie agro-alimentaire vont s’arrêter à la peau de nos aliments (malheureusement pas tous). Si vous avez peur pour votre porte-monnaie, voici deux raisons qui pourraient vous convaincre :

  • À qualité nutritionnelle équivalente, de nombreuses associations ont démontré que le bio n’est pas le plus cher. Ainsi, consommer bio c’est manger moins pour manger mieux.
  • Nous pourrions bientôt payer le ramassage des ordures au poids. Aujourd’hui, nous finançons la collecte via une taxe : la TEOM, ou par une redevance : la REOM. Mais de nombreux tests sont réalisés dans les communes pour proposer un nouveau modèle : les citoyens paieraient le ramassage par rapport au poids de leurs poubelles. De plus, l’Ademe, qui est une agence gouvernementale, a émis un avis favorable à cette mesure, car elle estime que cela entraînerait une baisse d’au minimum 20 % du volume d’ordures jetées.

N’oubliez pas aussi, si vous pouvez choisir des produits locaux (du producteur voisin, à une échelle régionale ou même nationale), c’est encore mieux !

végétaux
Crédits : Pixabay

Concrètement, à quoi ressemble la cuisine avec les épluchures ?

Depuis quelques années, la cuisine aux épluchures est une tendance. Si bien que de nombreux livres ou recettes sont désormais disponibles un peu partout. Voici par exemple : un velouté à base de fanes de carottes et au camembert. Une autre astuce possible est la transformation des épluchures en chips de légumes, idéales pour un apéritif sans trop de sel. Les écorces d’oranges ou d’agrumes peuvent être confites (recette très simple).

Pour les plus aventureux d’entre vous, sachez qu’aujourd’hui des chefs de cuisines gastronomiques, étoilés ou non, sont capables de produire des plats qu’ils peuvent servir dans leurs restaurants. Une véritable palette de goûts et de textures à découvrir se dresse devant vous !

Des exemples de chefs qui cuisinent avec des épluchures

Le chef François Pasteau a fondé et dirige les cuisines du restaurant bistronomique « L’Épi Dupin » à Paris. Pour les 720 personnes qui ont donné leur avis sur Tripadvisor, ou bien les 213 avis récoltés par Google (au moment de la rédaction de l’article), l’établissement est noté respectivement 4 étoiles sur 5, et 4,4 étoiles sur 5. Plutôt encourageant non ?

Voici un lien qui mène directement vers la page de la carte du restaurant « L’Épi Dupin », si vous voulez saliver un petit peu !

Autre exemple : en 2017, de nombreux chefs étoilés, renommés et médiatisés s’étaient croisés à Londres sur un toit-terrasse. La raison ? Cuisiner avec des invendus (les fameux légumes moches), des épluchures et autres restes pour un restaurant éphémère. Parmi les chefs, on retrouve Alain Ducasse, Gordon Ramsay ou bien encore Dan Barber (chef américain à l’initiative du projet).

Sources : La RecetteActu.fr, Dossier Familial, Le Figaro

Vous aimerez aussi :

500 personnalités appellent à ne plus manger de viande et de poisson tous les lundis de 2019 !

Nos tomates industrielles ne seraient-elles que de la « flotte et des graines » ?

Voici 5 alternatives naturelles au sucre blanc