in

Jean-Jacques Goldman et Calogero chantent pour le personnel soignant et les travailleurs

Capture vidéo : Jean Jacques Goldman

Jean-Jacques Goldman se fait extrêmement rare dans les médias depuis son départ des enfoirés en 2016. Mais dans cette situation de crise sanitaire, il réinterprète une de ses chansons pour rendre hommage au personnel soignant mais également à toutes les personnes qui continuent de travailler durant ce confinement. Une vidéo de deux minutes trente où l’on peut voir chanter l’artiste entouré d’un diaporama.

“Ils nous donnent du temps, du talent et du cœur”

Le chanteur de 68 ans, interprète de “Là-bas”, “A nos actes manqués” ou encore “Quand la musique est bonne” ; reprend son tube “Il changeait la vit” en “Ils sauvent des vies”. Ce titre sorti en 1987 voit ses paroles réadaptées à la crise du coronavirus que le monde est en train de vivre. Il a publié cette performance via le compte Instagram de Nolwenn Leroy. Dans cette vidéo, nous pouvons voir un diaporama comprenant des photos du personnel soignant mais aussi de policiers ou d’agriculteurs.

“C’est des pères et des mères, docteurs, brancardiers,
Aides-soignantes, infirmières, agents de sécurité.
Qui ont mille raisons de rester confinés,
mais leurs propres raisons est de ne pas laisser tomber.
Ils nous donnent du temps, du talent et du cœur.
Oubliant la fatigue, la peur, les heures.
Et loin des beaux discours, des grandes théories,
À leurs tâches chaque jour, sans même attendre un merci,
Ils sauvent des vies.”

Calogero chante aussi pour le personnel soignant

Le chanteur Grenoblois Calogero dédie lui aussi une chanson au personnel soignant ; “On fait comme si”. Il se filme devant son piano et introduit sa performance par un petit discours où il explique qu’il va céder les droits et les recettes de cette chanson au personnel soignant. Le titre sera disponible dès le jeudi 26 Mars 2020. Ce n’est pas la première fois que l’artiste s’engage en chanson. En effet, en 2014, le chanteur avait déjà écrit la chanson “Un jour au mauvais endroit” sur un fait divers sanglant.