in ,

Le Smic va-t-il vraiment augmenter de 3% d’ici janvier 2019 ?

Crédits : capture Youtube / BFMTV

Le Premier ministre Edouard Philippe a tout récemment annoncé une augmentation de 3% du SMIC dès le mois de janvier 2019. Une déclaration qui a vraisemblablement été pensée pour apaiser les tensions alors que l’augmentation atteindra plus vraisemblablement les 1,8%. 

Une déclaration pour apaiser ?

“Nous constaterons une hausse de 3% du SMIC net au 1er janvier, c’est-à-dire une des plus importantes de ces 25 dernières années”, a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe ce mardi 4 décembre 2018 (voir extrait en fin d’article).

L’intéressé a également évoqué une série de mesures déjà prises concernant la baisse de la taxe d’habitation, la baisse des cotisations salariales ou encore la prime d’activité. Et pourtant, il faut savoir que quelques jours auparavant, le Premier ministre avait déclaré sur BFM TV qu’il n’était pas question de donner “des coups de pouce au Smic”.  Rappelons que les gilets jaunes avaient publié leur liste de 40 revendications dans laquelle se trouvait notamment la demande d’un SMIC à 1 300 euros net.

gilets jaunes
Crédits : capture vidéo / Where the Claim is

Une revalorisation du SMIC plus proche de 1,8%

Le fait est que l’augmentation du SMIC n’atteindra pas 3%, mais sera inférieure à 2%. Il y aura donc bien une revalorisation, mais celle-ci ne sera pas aussi importante que ce qu’avait annoncé le Premier ministre. Celui-ci aurait par un jeu de calculs, intégré la disparition des cotisations salariales observée depuis ce mois d’octobre ainsi que la hausse de la prime d’activité pour arriver pour arriver à son chiffre de 3%.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud sera chargée d’affiner les contours de cette augmentation. L’intéressée a déclaré que les chiffres lui seront soumis le 13 décembre 2018 et que l’annonce officielle de l’augmentation se fera le 19 décembre.

La revalorisation du SMIC devrait alors se calquer à la fois sur le salaire moyen des ouvriers et salariés ainsi que sur la hausse des prix à la consommation des ménages les plus modestes. Il s’agira néanmoins d’une hausse à coup sûr plus importante que celle obtenue en 2018 (1,24%), car cette année l’inflation s’avère plus importante. Rappelons qu’avant la prochaine hausse du SMIC qui devrait vraisemblablement atteindre 1,8%, ce dernier est à 1498 euros bruts mensuels.

Voici un extrait de l’allocution du Premier Ministre Edouard Philippe du 4 décembre 2018 :

Sources : Le FigaroHuffington Post

Articles liés :

Côtes d’Armor : les gilets jaunes appellent les commerçants à supprimer la TVA en décembre

Il suffirait que 3,5% d’une population soit mobilisée pour renverser un gouvernement sans violence

Péages autoroutiers : une forte hausse attendue en 2019

Le Smic va-t-il vraiment augmenter de 3% d’ici janvier 2019 ?
Notez cette actu