in

Amputé des deux bras, il nage 180 km en Méditerranée !

Thierry Corbalan Officiel

Voici l’histoire incroyable de Thierry Corbalan qui s’est vu amputer de ses deux bras à la suite d’un accident sur une ligne à haute tension en 1988. Ce dimanche 20 septembre 2020, il a enfin rejoint à la nage la plage de Mandelieu la Napoule après une semaine de périple.

Un parcours lourd de sens et difficile

Le terrible accident qui lui coûta ses deux bras a eu lieu à Mandelieu. C’est un ami présent sur place lors du drame qui lui sauva la vie. Lorsqu’il a mûri son projet de traverser la Méditerranée dans le cadre de son 14e défi et de finir sa course là où “tout a commencé“, à Mandelieu, Thierry Corbalan a décidé que le jour de l’anniversaire de son meilleur ami était une date toute trouvée pour rejoindre la terre ferme. Mais avant l’arrivée, il lui a fallu nager entre 10 et 12 heures par jour. Suivi depuis son départ à Calvi par son équipe et un kiné, il dormait sur un bateau pour reprendre le lendemain matin.

“Ce n’était pas gagné, car les conditions ont été difficiles durant les trois premiers jours“, explique celui que l’on surnomme le “dauphin corse” au journaliste de France 3 présent lors de son arrivée. “Il y avait du vent, des vagues et surtout un courant contraire. Cela a été une course contre la montre et je me suis mis dans le rouge. Je nageais de 6h à 19h30, sauf les deux derniers jours, car le courant m’a été favorable. Je suis fier d’avoir atteint mon objectif”.

La boucle est bouclée

Tombant dans les bras de ses amis et de sa famille, le sportif a annoncé que cette traversée serait son dernier défi. En effet, il a promis à sa femme qu’à partir de maintenant, il ne nagera que pour le plaisir et non plus pour le défi.

“j’ai fait une promesse, et quand je fais des promesses je les tiens. J’ai dit que ce serait le denier défi, donc ce sera le dernier“, rappelle-t-il aux médias présents lors de son arrivée.

Ces 180 km de traversée ne constituent toutefois pas le premier exploit du nageur. En effet, il a déjà effectué un aller-retour entre la Corse et la Sardaigne en 2010. Si vous voulez en savoir plus sur cet homme et son parcours, son livre sortira en fin octobre 2020.

Articles liés :

Cette société tente de relancer le transport maritime de marchandises… avec des bateaux à voile !

Écologie : les moyens de transport qui polluent le moins !

Ce navire dépollueur pourra naviguer grâce aux déchets plastiques !